McDonald’s Monopoly édition 2017

Jeu (ou plutôt fraude) McDonald’s Monopoly édition 2017

Une mise en demeure a été notifiée aux dirigeants du groupe McDonald’s afin qu’ils fassent cesser immédiatement la fraude en cours concernant le jeu McDonald’s Monopoly édition 2017. Cliquez sur ce lien pour visualiser la mise en demeure au format PDF.

J’explique ci-dessous très brièvement comment le système d’enchère est frauduleux :

Au 5ème jour du jeu McDonald’s Monopoly, l’enchère pour la télévision SONY atteignait 12500 M.

Aussi, parce que McDonald’s interdit aux consommateurs d’enregistrer plus de 5 vignettes par jour, cela signifierait que la personne ayant placé cette enchère à 12500 M aurait obtenu 25 vignettes de 500 M en 5 jours.

C’est mathématiquement quasi impossible.

En effet, la probabilité d’obtenir une vignette de 500 M est de 0,02563.

Le règlement du jeu indique qu’il y a 1’500’000 de vignettes Orange de 500 M sur un total de 58’510’210 vignettes-billet.

1’500’000 divisé par 58’510’210 = 0,02563. Autrement dit, lorsque la vignette est une vignette billet, vous avez 2,563 chance sur 100 d’obtenir une vignette de 500 M. Mais en probabilités, on dit que vous avez une probabilité de 0,02563.

La probabilité d’obtenir 1 vignette de 500 M et cela 25 fois de suite est donc de 0,02563 à la puissance 25. Donc une probabilité de 0,0000000000000000000000000000000000000001654 et c’est donc de toute évidence impossible.

McDonald’s va tenter d’arguer que le consommateur a le droit d’enregistrer ses 5 meilleures vignettes quotidiennement. Regardons donc les probabilités en utilisant le principe de l’épreuve de Bernoulli :

Admettons qu’un consommateur aille 2 fois par jour (midi et soir) au McDonald’s et achète systématiquement 2 menus Maxi BestOf avec en plus de ça un dessert (donc pour bien comprendre qu’il consommerait 4 menus par jour en tout et cela avec 2 desserts). Il obtiendrait alors 10 vignettes de billets M par jour. Au bout de 5 jours, il en aurait 50.

Il s’agit donc là d’une épreuve de Bernoulli de paramètre 0,02563. Je le rappelle, le chiffre 0,02563 est la probabilité d’obtenir une vignette de 500 M.

Pour les calculs, j’utilise l’app intitulée WolframAlpha. La probabilité d’obtenir 25 vignettes de 500 M avec 50 essais est de 1,09294×10^-26, c’est à dire environ 0,0000000000000000000000000109294. Donc il y avait une chance sur plusieurs milliards de milliards que cela puisse se produire donc c’est très clairement, de toute évidence, impossible.

Même si les 7,55 milliards d’êtres humains s’étaient rendu tous les jours au McDonald’s et avaient consommé quotidiennement 4 menus Maxi-BestOf avec 2 McFlurry, même dans ce cas-là, il était quasi impossible ne serait-ce qu’une seule personne parmi 7,55 milliards puisse obtenir 25 vignettes de 500 M en si peu de temps. Il y a donc un problème grave.

Alors que s’est-il passé ? Comment cela a-t-il pu se produire ?

Voici une explication, qui m’a été donnée l’an dernier, par une employée d’un restaurant McDonald’s :

Ce n’est pas le seul témoignage qui semble indiquer que des employés du groupe McDonald’s voleraient des vignettes. Mais je ne pense pas qu’il s’agisse d’un problème uniquement lié aux employés du groupe McDonald’s. Il y a également un autre raison qui m’a été donnée par un consommateur.

Je vais poster plus d’informations en ligne très prochainement et notamment comment le groupe McDonald’s ne pouvait possiblement pas ignorer que cela pouvait se produire.


Un autre problème extrêmement grave pour l’édition 2017 de la fraude est le délit de loterie prohibée. Plus d’explications sur ce point très prochainement.


N’oubliez pas que l’arnaque du 100% gagnant avec les coupons reste d’actualité. Vous pouvez vous référer au site McDoEscroc.com et lire la section à propos des escroqueries pour l’année 2016 si vous souhaitez plus d’informations sur ce sujet.


McDonalds est cité comme étant l’un des clients de Appleby selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung qui est à l’origine des révélations Paradise Papers.

Appleby est un cabinet d’avocats spécialisé dans l’optimisation fiscale et est domicilié aux Bermudes, un archipel d’Amérique du Nord et un territoire britannique d’outre-mer. Les Bermudes sont considérées comme un paradis fiscal.


En attendant, envoyez-moi un email avec votre témoignage à l’adresse suivante : info@france-v-mcdonalds.org